Immobilier immonuaire
Publié le - 939 visites -

Les moyens de défiscalisation en immobilier

La France est réputée dans le monde pour sa fiscalité élevée. Toutefois, depuis une certaine d’années, des lois de défiscalisation font leurs apparitions, consistantes à relancer un certain secteur. En matière immobilière, plusieurs lois permettent aux particuliers d’investir pour avoir de la rentabilité, de payer moins d’impôt et de constituer un patrimoine.

Découvrons les différentes défiscalisations

Il existe plusieurs défiscalisations en matière immobilière, qu’il est souvent difficile pour les particuliers de s’y investir. La meilleure en réduction d’impôt reste la défiscalisation immobilière dans un logement locatif prévu par la loi Pinel. Toutefois, d’autres dispositifs existent comme la loi Bouvard, la loi Cosse et la loi Malraux. Ces lois sont destinées à défiscaliser en matière immobilière pour palier les manques de logements en France dont le dernier recensement est à 1200000.

Comprendre les lois de défiscalisation pour y investir

La loi Pinel est la plus avantageuse d’entre elles, permettant une défiscalisation allant jusqu’à 21%, d’où assez conséquent pour les investisseurs. Toutefois, elle impose des critères et pour être sûr d’entrer dans le dispositif, il faut faire une loi pinel simulation avant de se lancer. D’autre part, il y a la loi Bouvard consistante à s’investir dans les résidences étudiantes, EHPAD et résidences d’affaires pour bénéficier des avantages fiscaux. Quant à la loi Malraux, elle est destinée aux investisseurs qui investissent dans des immeubles ou appartement à rénover. Il faut comprendre que cette loi n’entre pas dans les niches fiscales pour cette année 2017. La loi Cosse est applicable depuis le premier janvier de cette année, consistant à mettre en location un immeuble à loyer réduit afin de bénéficier d’une réduction d’impôts. La réduction est comprise entre 15 à 75% selon la zone où se situe l’immeuble, ce qui peut constituer un réel avantage à l’investisseur. Des anciennes lois de défiscalisation existaient et ne sont plus applicables sauf pour ceux qui ont souscrit dans leurs dispositifs au moment de leurs applications comme la loi Duflot, la loi Scellier et la loi Duflot Outremer.

Les publications similaires de "Investissement et finance"

  1. 28 Août 2020Ne placez pas votre épargne n'importe où en temps de crise119 visites
  2. 10 Août 2020Comprendre la différence entre le LMNP et le LMP84 visites